Déclaration commune de la CNCRES et du MES en clôture des Etats généraux

Déclaration commune de la CNCRES et du MES en clôture des Etats généraux

En clôture des Etats généraux de l'ESS, le Conseil national des CRES et le MES (Mouvement pour l'économie solidaire) ont fait une déclaration commune. Elle a pour objectif d'appuyer la vonlonté de travailler ensemble à la continuité du mouvement insufflé par les Etats généraux car "nous sommes convaincus que c’est dans la proximité et sur les territoires que se jouera le changement d’échelle".

5 propositions de travail sont formulées

1. affirmer notre volonté de transformer l’économie et d’apporter des réponses économiques et sociales différentes pour « faire société ». Il s’agit de mettre en place les moyens de faire de nos interventions un outil de transformation sociale.

2. participer à l’élaboration d’une loi pour l’économie sociale et solidaire prenant en compte une économie plurielle pour le « bien
vivre ensemble » : cette proposition de loi-cadre, portée par différents acteurs au sein de ces EG ESS, doit s‘élaborer en concertation avec l’ensemble des acteurs, et permettre de faire reconnaitre le secteur de l’économie sociale et solidaire et lui donner les moyens d’agir.

3. interpeller les politiques et convaincre les élus : nous avons à défendre et promouvoir cette autre forme d’économie, à l’aider à se développer dans les territoires, comme au national, par un travail auprès de tous les élus. Il faudra également leur faire partager les propositions, nombreuses et fortes, élaborées à partir des cahiers d’espérance pour une co-construction des politiques publiques, qu’elles soient sectorielles (santé, logement, culture, agriculture…) ou transversales et une définition renouvelée de la notion d’intérêt général.

4. porter un débat public dans les territoires dans le cadre d’une démarche citoyenne et participative : les acteurs de l’ESS restent souvent dans « l’entre soi ». Il est essentiel de porter un grand débat qui renoue les fils de l’ESS où citoyens, consommateurs, producteurs, acteurs et élus pourraient construire une approche commune et partagée d’une nouvelle économie
démocratique et respectueuse.

5. construire des coopérations, des solidarités entre acteurs et des alliances dans les territoires, comme nous nous y engageons déjà entre MES et CNCRES : oeuvrer pour que les structures existantes dans les territoires puissent unir leurs approches, leurs compétences, leurs énergies pour construire des actions communes de développement local.

Dans ce cadre, il nous semble indispensable de poursuivre, dans la durée, les travaux des Etats Généraux et d’intensifier d’autres moments, comme le MOIS de l’ESS (en novembre 2011), pour aller plus loin et maintenir les interrogations, les recherches communes, les innovations dans les territoires. Mais aussi pour mobiliser les citoyens comme acteurs de changement des modèles économiques et sociaux, pour interpeller les élus locaux et pour rendre l’ESS toujours plus visible dans tous les territoires, en lien avec l’ensemble des acteurs.

Retrouvez ci-dessous l'intégralité de cette déclaration.

Fichier attaché Taille
PROPOSITIONS_CNCRES__MES.pdf 46.65 Ko